Une alimentation formulée pour votre cheval

De l'herbe, encore de l'herbe...

Vous l'avez compris, l'herbe revient chez nous comme une vrai leitmotiv. Il ne faut pas perdre de vue que le cheval est un herbivore et pas un "floconnivore". Même si les aliments du commerce sont de plus en plus performants et savamment formulés, il n'en reste pas moins que le système digestif du cheval est conçu pour digérer une majorité de fibres longues. Sachez que votre cheval, lorsqu'il est au pâturage, en consommera environ 40 à 80 kg par jour (chiffre un peu variable selon les sources) pendant une durée approximative de 15 h et de manière cyclique (en alternance avec des pauses "sieste"). Autant dire qu'il est totalement surbooké par rapport à un cheval au box en 24h/24h.

L'herbe, si elle est disponible en quantité suffisante pour servir réellement d'aliment (et pas juste de simple distraction) est une précieuse alliée de la santé de votre cheval.

- elle réjouit son système digestif,

- elle est associée à un comportement alimentaire qui favorise sa grande "zénitude" : il marche beaucoup, s'occupe l'esprit, régale ses papilles et régule son humeur en évitant les trop-pleins d'énergie,

- elle évite les problèmes respiratoires liés aux poussières,

- elle n'a pas son égal pour remettre un cheval en état. C'est en général le dernier aliment "naturel" que le vieux cheval est en mesure d'avaler quand ses dents lui font défaut. D'ailleurs, puisqu'on en parle, la mastication de l'herbe amène une usure plus régulière de la table dentaire et le fait de manger au sol (position normale pour le cheval) favorise un bon alignement des mâchoires. Que du bonheur !

- la flore variée d'une prairie est une source précieuse de molécules naturelles aux propriétés médicinales.

Je pourrais vous conter ma grande admiration pour l'herbe pendant des pages mais l'essentiel étant dit, il faut savoir que la gestion du pâturage ne s'improvise pas. L'herbe est pleine de surprises : elle a une valeur nutritive irrégulière allant du trop au pas assez, elle peut contenir des plantes pas très fréquentables, elle fabrique des gros ventres ronds peu esthétiques, elle submerge quelquefois la capacité d'élimination de l'organisme du cheval. Il est donc nécessaire de réaliser des transitions alimentaires correctes et de soutenir des organes comme le foie après une mise à l'herbe un peu musclée.

Mais du foin aussi !

L'herbe fraîche , c'est parfait, mais ça ne dure pas toute l'année. Nous ne sommes pas en Normandie. Il faut donc s'assurer, au printemps, une belle récolte de foin.

Faire du bon foin relève de nombreux paramètres : la nature du sol, la flore de votre prairie, la météo, le stade de récolte, le type de matériel utilisé, les conditions de stockage... Les critères de qualité recherchés vont être sa valeur nutritionnelle, sa bonne conservation et son appétence. Les critères de votre cheval ne seront pas nécessairement les vôtres et c'est lui le patron !

Nous fauchons des prairies naturelles (prairies anciennes à la flore très diversifiée) et des prairies temporaires (resemées tous les 5 ans environ sur une base d'au moins 5 espèces végétales, en mélange graminées/légumineuses). Nous consacrons également une petite surface à la culture de la luzerne car c'est un fourrage riche en protéines qui requinque bien les maigrichons et les convalescents.

Les chevaux, lorsqu'ils en ont le choix, peuvent consommer entre 10 et 15 kg de foin par jour. C'est l'objectif que nous nous donnons quand nous distribuons le fourrage : à volonté, sans gaspillage !

Foin en andains
Foin 2013

Et même de l'enrubanné

Mais pourquoi entourer du foin de plastique ??? Parce que ça n'est pas du foin mais de l'enrubanné... Le produit de base est identique : l'herbe de nos prairies. Elle est fauchée à un stade plus précoce et mise en botte encore "humide". Dans un délai très court, ces bottes sont entourées d'un film plastique qui va emprisonner une faible quantité d'oxygène puis empêcher tout nouvel apport. Commence alors une fermentation aérobie qui va consommer tout l'oxygène disponible. Puis va suivre une fermentation anaérobie (fermentation lactique qui va utiliser les sucres présents dans l'herbe, en abscence d'oxygène).

Enrubanneuse en action

De là découlera une parfaite conservation et l'obtention d'un produit dégageant une agréable odeur de caramel. Il faut éliminer de vos esprits l'idée d'un fourrage acide et dangereux pour le cheval. L'enrubanné est un aliment au surcoût élevé mais qui présente de réels avantages : il préserve mieux la valeur nutritive de l'herbe que du foin classique, il n'est pas allergisant et il est particulièrement appétant.

C'est un fourrage très technique dont la fabrication doit être adaptée à l'alimentation équine.

Nous orientons la distribution d'enrubanné vers des chevaux qui présentent des allergies respiratoires ou qui maigrissent facilement. La reprise d'état est alors plus "naturelle" que lorsqu'elle est obtenue par de grosses quantités de concentrés (orge, aliment, floconné...).

Les rations de concentrés

Les aliments concentrés (granulés ou floconnés) qui sont disponibles dans le commerce sont variés et souvent très bien formulés. Ce sont des alliés précieux de la nutrition équine mais ils ont deux inconvénients majeurs : ils sont chers et ne remplaceront jamais, dans l'estomac d'un cheval, les fibres longues.

Il est préférable d'avoir recours à eux en complément d'une ration principale d'herbe ou de foin. Il est alors possible de donner libre cours à son génie culinaire, sous réserve de respecter les équilibres de bases et les objectifs nutritionnels propres à l'alimentation des équidés. Nous avons fait le choix de formuler nous-mêmes les rations de nos chevaux à partir des matières premières classiques que vous retrouvez dans la composition de vos granulés ou floconnés habituels, car j'ai été formée pour cela et que nous conservons ainsi une grande souplesse d'adaptation au cheval, à la saison, aux caprices du marché. Nous utilisons :

 

 

- de l'orge achetée directement au producteur et aplatie à l'écurie tous les 2 jours :

Orge aplatie - alimentation cheval personnalisée
Pulpe de betterave - alimentation cheval personnalisée

 

 

- de la pulpe de betterave déshydratée (à gauche sur la photo) qui est ensuite trempée plusieurs heures avant consommation (à droite).

 

 

 

- du tourteau de soja :

Tourteau soja - alimentation cheval personnalisée
son de blé - alimentation cheval personnalisée

 

 

 

- du son de blé biologique.

 

 

 

- de la luzerne déshydratée :

luzerne déshydratée - alimentation cheval personnalisée
Maïs - alimentation cheval personnalisée

 

 

 

- des brisures de maïs (si nécessaire).

 

- des carottes et des fruits de saison (issus lorsque c'est possible de notre production personnelle),

   - des huiles végétales si un complément en matières grasses est utile au cheval.

fruits - alimentation cheval personnalisée

Nous avons également recours à des granulés de type "Club" classiques et à un floconné spécifique (avec ou sans fibres longues) adapté aux séniors :

Granulés - alimentation cheval personnalisée
floconné fibres - alimentation cheval personnalisée

Ce panel de produits nous permet de reconstituer l'équivalent de plusieurs aliments du commerce, selon les mélanges. Nous élaborons des rations personnalisées qui seront adaptées à l'âge du cheval, son état de santé, l'intensité de son travail et ses préférences. C'est toujours lui le patron... Vous avez toujours la possibilité, si vous le souhaitez, de fournir un aliment spécifique ou de définir avec nous la formulation qui vous semble la plus adaptée à votre compagnon.

Nous distribuons un repas de concentrés par jour, mais selon les besoins du cheval nous pouvons atteindre 3 distributions quotidiennes.

Petits rappels :

- les chevaux disposent en parallèle de foin et d'herbe.

- Le moment du repas est systématiquement surveillé pour éviter les "braquages de seaux". Nous nous assurons que chaque cheval consomme en toute tranquillité l'intégralité de son picotin.

Les compléments alimentaires

- Afin de donner à chaque cheval les atoûts nécessaires à sa bonne santé, nous proposons des compléments en phytothérapie. Distribués sous forme de cures, ils permettent de soutenir l'organisme du cheval à des moments clés de l'année en équilibrant la ration totale en minéraux, oligoéléments et vitamines.

AJC Nature accompagne notre écurie depuis 2006. Leur gamme s'étend à bien des produits que nous vous invitons à découvrir sur leur site (cliquez sur la rubrique "liens").

Les plantes, au delà de leur puissance thérapeutique, ont une grande qualité : elles sont parfaitement bien acceptées et consommées par le cheval. L'équidé est ravi, la nounou est ravie, bref, tout le monde est détendu et apprécie...

Les cures sont soumises à votre approbation et facturées en sus de la pension.

- Des pierres à sel sont mises à la disposition des chevaux toute l'année.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site